Méditation, 5 conseils pour se relaxer dans l'univers entrepreneurial

méditation en entreprise

En quoi consiste la méditation ?

Définir la méditation

La méditation est certes une pratique mais elle est toujours accompagné d’un état d’esprit. Ces deux notions sont complémentaires et indissociables.

Elle se caractérise comme étant un exercice spirituel où l’esprit se détache de toutes émotions et distractions perturbatrices, dans l’intention d’altérer sa perception actuelle, jusqu’à l’aboutissement de l’objectif choisit.

 

Généralement, elle est pratiqué selon trois objectifs distincts :

Afin de méditer, de penser, de s’exercer à un exercice de pensée et de concentration profonde pour approfondir sa réflexion sur un sujet particulier.

La recherche de la contemplation et de la relaxation.

Dans la volonté de s’affranchir de ses souffrances et de retrouver un bien-être intérieur.

 

Nous nous intéresseront deux dernières raisons.

Qu'est ce que la pleine conscience ?

La pleine conscience aussi appelé « mindfuness » est la conscience qui se manifeste lorsque l’on porte attention intentionnellement et de manière non jugeante sur l’expérience du moment présent. La pleine conscience s’entraîne par la méditation formelle et des pratiques informelles.

association-mindfulness.org

La pleine conscience se pratique en une forme de méditation où les pensées et émotions sont alors vues avec détachements et bienveillance. En faisant cet exercice quotidiennement, on peut enfin se détacher de ses souffrances en allant de l’avant dans sa vie et en laissant ses problèmes derrière soit. Il ne s’agit pas de les oubliés ou de les refoulés mais de s’en détacher par volonté d’aller mieux.

La pleine conscience va vous permettre de surmonter vos obstacles, différents pour chacun d’entre nous :

  • L’inconfort
  • La solitude
  • L’insécurité
  • les tensions
  • La somnolence
  • L’ennui / l’agitation
  • Les émotions fortes
  • La douleur physique
  • Le manque de motivation
  • Les idées excitantes / un esprit indomptables

 

La motivation est le facteur clé de l’exercice. Il peut paraître difficile de rester motiver quand justement les problèmes ne font que s’accumuler et que l’on apprend à méditer seul. Pourtant, il ne faut pas lâcher prise. Tout comme le fumeur qui ne s’est jamais inquiété de ses poumons, se motive alors à arrêter de fumer devant la radio de ces derniers; votre motivation sera plus forte une fois que vous aurez compris l’étendue de vos problèmes. 

Une origine médicale

En 1979 le docteur et chercheur Jon Kabat-Zinn diplômé en biologie moléculaire diplômé du MIT aux États-Unis décide d’introduire la méthode de pleine conscience à des fins médicales pour réduire le stress présent chez les patients et les soignants dans le milieu hospitalier.

De là est né le premier programme préventif appelé MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction – Réduction du Stress basée sur la Pleine Conscience). Depuis, de nombreux autres programmes sont apparus et cette pratique c’est démocratisé dans le quotidien des individus, aussi bien pour leurs vies personnelles que professionnelles.

Découvrez comment la pleine conscience peut vous aider dans le monde du travail avec Awaris.

Comment la méditation peut aider dans le monde du travail ?

Elle ne peut pas améliorer votre environnement entrepreneurial. Mais elle peut changer votre perception de cet environnement. Voici son processus :

« Nous déployons beaucoup d’efforts pour améliorer les conditions extérieurs de notre existence, mais en fin de compte c’est toujours notre esprit qui fait l’expérience du monde et le traduit sous forme de bien-être ou de souffrance. Si nous transformons notre façon de percevoir les choses, nous transformons la qualité de notre vie. Et ce changement résulte d’un entraînement de l’esprit que l’on appelle « méditation ». »

Matthieu Ricard; « l’art de la méditation »; Groupe Robert Laffond; publié en 2011; consulté le 30/04/2021

Ainsi, la méditation peut vous aider en cas de dérèglement émotionnel, elle vous permet de vous débarrasser de vos émotions négatives, d’envisager de nouvelles perspectives à adopter pour relativiser votre situation et vous endurcir. Dépression, Burn-out, vous pouvez les combattre, cela ne tiens qu’à vous !

Comment pratiquer la méditation ?

Être motivé pour méditer. L’humain à tendance à s’infliger des souffrances inutiles à lui-même en cherchant désespérément le bonheur là où il ne se trouve pas. En résulte alors chez les individus une motivation aux motifs variés, passant de l’altruisme à l’égoïsme, qui donnera une direction positive ou négative à nos actes.

Pour méditer il est préférable de pratiquer dans un endroit calme. Cette condition n’est pas nécessaire mais vivement conseiller si votre attention est de nature volatile. L’esprit est comme la flamme d’une bougie : assujetti au vent la flamme s’agitera dans tout les sens, mettez-là à l’abri et elle ne bougera pas.

Enfin, la posture. Vous n’êtes pas obligé d’imiter la tradition bouddhiste en vous forçant à utiliser des postures qui ne vous conviennent pas. Il vous suffit de trouver une posture d’équilibre. C’est-à-dire, une posture qui ne soit ni trop relâché (risque de somnolence) ni trop rigide (risque de douleur musculaire).

5 conseils pour vous aider à méditer

1/ Ne pas esquiver le problème. La raison de la méditation est de vous aidez vous-même à surpasser vos problèmes. N’essayer pas de les enfouir profondément en vous, ils ressortiront. Vous devez les confrontez, vous questionner, vous remettre en question. Il ne faut pas craindre son propre jugement mais en tirer les enseignements.

2/ Pratiquer régulièrement. Vos problèmes ne se résoudront pas en une séance. Il vous faudra de l’acharnement et de la régularité car comme tout exercice, pour le maitriser il faut s’entrainer.

3/ Se fixer une durée. La concentration est primordiale. Vous ne pouvez pas être déconcentrez à penser depuis combien de temps vous méditer où quelle heure est-il. Déterminez une durée et fixer vous une alarme.

4/ Enfin, ne pas se décourager. Méditer n’est pas une solution miracle où il suffit de fermez les yeux 15 minutes par jours. Vous devez persévérer dans vos efforts même si vous penser que c’est inefficace, le simple fait de continuer indique que vous avez envie d’aller mieux et vous y arriverez.

Si il y a un dernier conseil à retenir, ce serait celui là :

« Pour conclure, souvenons-nous que notre esprit peut être notre meilleur ami comme notre pire ennemi. Le libérer de la confusion, de l’égocentrisme et des émotions perturbatrices est donc le meilleur service que nous puissions rendre à nos-même et à autrui. »

Matthieu Ricard; « l’art de la méditation »; Groupe Robert Laffond; publié en 2011; consulté le 03/05/2021

Fibrement, Pierre

%d blogueurs aiment cette page :